Comment gonfler un paddle ?

Comment gonfler un paddle ?

L’été, c’est la plage, le soleil, cette longue planche de surf qui tient sur le toit de la voiture… de la grosse voiture… On a tous en tête l’image de cette Volkswagen Combi avec le surf sur le toit en Californie. En réalité, transporter une planche de surf, ou un paddle traditionnel, relève d’un vrai défi.

C’est pour cette raison, tout simplement pragmatique, que peu à peu, le paddle gonflable s’est imposé de lui-même. Il suffit de quelques amis, d’une après-midi ensoleillé, d’une plage et d’un sac à dos. Vous avez la recette d’une après-midi paddle réussi.

Volkswagen combi et Paddle
C’est la classe… Vous avez un Van ? Non. Quel dommage.

Depuis quelques années, le paddle gonflable est devenu légion chez les amateurs de sport aquatique. D’une facilité d’utilisation déconcertante, le paddle est également le moyen le plus économique de profiter de la mer ou d’un lac, tout en étant le moins encombrant possible.

Tout ça, vous le savez déjà, puisque vous êtes à la recherche d’un tuto simple et rapide pour savoir comment gonfler un paddle de la meilleure façon possible.

Conseils avant le gonflage du Paddle

Gonfler un paddle n’est pas compliqué en soi. En effet, il faut juste savoir que le paddle nécessite une pression particulière pour être gonflé efficacement.

De plus, chose à laquelle on ne pense pas forcément lorsqu’on est face à son paddle dégonflé, il faut aussi penser au dégonflage avant de le ranger, et enfin, de reprendre la route vers la routine habituelle.

PAddle gonflable
Le Paddle gonflable devient de plus en plus un incontournable de l’été

Gonfler un paddle ne revient pas à la même chose que gonfler un ballon. C’est l’erreur assez classique du débutant qui se procure un paddle sans anticiper son gonflage.

Quelles sont les difficultés que l’on peut rencontrer pour gonfler sa planche de paddle ?

Techniquement, gonfler un paddle n’est pas une tâche ardue en soi. En réalité, c’est lors de la première utilisation, ou des premières utilisations, que les premières complications apparaissent. Ces difficultés existent surtout parce que le gonflage du paddle est une étape que vous ne maîtrisez pas encore.

La plupart du temps, les problèmes rencontrés lors du gonflage du paddle concernent sa mise en pression. C’est compréhensible, gonfler un paddle qui mesure entre 2 m et 4 m de long peut s’avérer être une épreuve fastidieuse.

De plus, les fabricants de paddle fournissent parfois une pompe avec le paddle, mais cette dernière n’est pas des plus qualitatives. C’est par ailleurs le problème numéro un rencontré par les gens qui essayent de gonfler leur paddle la première fois. La pompe utilisée n’est pas adaptée, ou d’une qualité insuffisante pour gonfler un paddle efficacement.

Il est à noter que la plupart du temps les fabricants fournissent des pompes à simple action. C’est-à-dire que la pompe ne gonfle que lorsque vous baissez la poignée. Il est donc aisé d’imaginer le nombre d’aller et venues que vous allez devoir faire avant le gonflement total de votre paddle.

L’autre souci concerne les pompes à double action. Certaines personnes n’ont pas l’impression que ces pompes soient efficaces dans un premier temps, alors, elles vont utiliser la pompe à simple action pour gonfler le paddle. En réalité, il faut user de cette technique, mais à l’inverse.

Si vous possédez ces deux types de pompe (ou si vous avez une pompe double action); alors il faut d’abord commencer par gonfler votre paddle à l’aide de la pompe double action, puis finir la mise en pression de votre planche grâce à la pompe simple action.

Gonfler un paddle
N’hésitez pas à descendre votre corps pour donner plus de force au gonflage

Enfin, il faut savoir qu’une planche de paddle bien gonflée, sera une planche avec une pression de 15 à 16 PSI.

La plupart du temps, le paddle aura l’air d’être bien gonflé vers 10 PSI, mais il ne faut pas hésiter à aller jusqu’à la recommandation du fabricant pour avoir une planche rigide, maniable, et agréable à manier une fois dans l’eau.

Comment gonfler un paddle ? Toutes les étapes :

Pour gonfler efficacement votre paddle, et ainsi, jouir d’une séance agréable une fois en mer, il faut suivre ces étapes à la lettre.

Gonfler un Paddle :

  1. Votre planche doit être posée sur une surface horizontale et avec un espace suffisant pour l’accueillir une fois gonflé.
  2. Dévisser le bouchon de la valve, et raccorder le tuyau de la pompe en vérifiant sa bonne fixation.
  3. Commencer le gonflage en double action afin d’obtenir un beau volume d’air rapidement dans la planche. N’hésitez pas à utiliser vos jambes pour obtenir le plus de puissance possible. C’est le moment de faire des squats. Descendre à l’aide de votre corps vous donnera plus de force.
  4. Lorsque vous êtes arrivé à une pression de 10 PSI. Vous devez changer le mode de gonflage en passant au simple action. Cela permettra d’insuffler plus de pression afin d’obtenir la pression idéale pour le gonflage de votre paddle.
    Vous remarquerez que plus vous monter en pression, plus le gonflage devient difficile, c’est-à-dire qu’une résistance s’effectue lorsque vous êtes en bas de la pompe. C’est tout à fait normal, et il ne faut pas chercher à combattre cette résistance, n’hésitez pas à baisser l’amplitude de votre mouvement en donnant des petits à-coups.
  5. Si vous avez suivi correctement les étapes jusqu’ici, vous devez avoir une pression suffisante pour pouvoir aller naviguer. Dans ce cas-là, il suffit de débrancher la pompe, de refermer la valve, et de profiter de votre paddle.

Si vous avez suivi ce tuto correctement, normalement, vous savez désormais comment gonfler correctement votre paddle. Il reste néanmoins quelques points à connaître concernant les différents types de pompe pour paddle dont on a parlé plus haut. Choisir correctement la meilleure pompe pour Paddle est une étape cruciale dans votre recherche du gonflage efficace.

Vous êtes arrivés au bout ! Vous êtes un surfeur, un champion, ou alors juste un curieux qui sait désormais comment gonfler correctement, efficacement, et rapidement un paddle, et avec le moins d’effort possible.

 

Bonne sortie.